La chancellerie près la cour de parlement de Flandre à la fin du XVIIIe siècle. Attributions, composition et privilèges

Créateur

Travet, Yohann

Date de création

Date de parution

Couverture

Parlement de Flandre

Contributeur

Limelette, Renaud

Type de contenu

Article de revue

Titre

La chancellerie près la cour de parlement de Flandre à la fin du XVIIIe siècle. Attributions, composition et privilèges

Date

2009

Pages

727-737

Publication Title

Revue du Nord

Volume

91

URL

https://www.cairn.info/revue-du-nord-2009-4-p-727.htm

Langue

fr

Library Catalog

Cairn.info

ISSN

0035-2624

Abstract Note

Comme les autres chancelleries près les cours souveraines, la chancellerie de Flandre est le lieu d’exercice des secrétaires du roi, Maison et couronne de France ainsi que de multiples officiers subalternes. Les officiers de chancellerie ont pour mission de sceller et d’expédier les actes produits par le parlement de Flandre. Cette mission est bien réelle, organisée et exécutée, même si la majorité des officiers ne s’en préoccupe guère. Les privilèges importants et les revenus que les officiers tirent de la chancellerie sont la véritable motivation de l’obtention d’un office. En cette fin de XVIIIe siècle, un esprit de corps transparaît et unit les secrétaires du roi. Les « marges du monde judiciaire » se sentent menacées dans leurs prérogatives et dans leur bien : l’office, garantie en sursis de leur ascension sociale et de leurs privilèges.

Issue

382

Citer ce document

Travet, Yohann, “La chancellerie près la cour de parlement de Flandre à la fin du XVIIIe siècle. Attributions, composition et privilèges,” Meta-ParleFlandre, consulté le 15 novembre 2019, https://parleflandre.nakalona.fr/items/show/201.

Formats de sortie